STAGE "EXPLORER LA CRÉATIVITÉ DU SOUFFLE

 

Que ce soit par l'intermédiaire du Qi-Gong, de la sophrologie ou du tantra, le travail du souffle est primordial pour nous donner accès à un autre espace de conscience.

En nous entraînant régulièrement, nous pouvons ainsi sortir de l'état de la conscience pathologique, dont le champ de vision est restreint et sombre, pour retrouver l'harmonie de la conscience ordinaire et bien plus, nous ouvrir à la lumière intense de la conscience extraordinaire, là où réside le coeur de la pure présence.

 

C'est grâce à l'état de conscience extraordinaire que nous pouvons véritablement avoir accès à nos ressources intérieures profondes et puiser en nous les capacités de transformation nécessaires à notre évolution personnelle.

 

La conscience vue sous cet angle est considérée comme une force de captation des différents éléments de l'univers, et comme une force d'action en perpétuel mouvement.

Connectés aux éléments et aux sons primordiaux qui régissent l'univers, nous pouvons intégrer et vivre notre souffle autrement que dans la respiration ordinaire et non-consciente. La respiration est un processus mécanique qui se produit sans que nous ayons besoin d'y penser. Et pourtant, il nous est possible de nous réapproprier notre souffle par des exercices variés qui vont nous aider à y intégrer de la conscience.

 

C'est dans cet espace créé en nous-même que nous avons la possibilité de reprendre notre pouvoir intérieur, un pouvoir créateur.

 

Si je prends l'exemple des respirations tantriques issues des traditions médicales et spirituelles tibétaines, l'espace crucial que nous allons développer et déployer est celui du son A, dans la gorge.

 

Le son A représente la vacuité, la totalité de tout, l'Amour, la source, la matrice, et la non-dualité. C'est le son primordial qui préexiste à tous les autres sons, et qui a donné naissance à toutes les autres lettres de l'alphabet sanskrit.

 

Sa fonction est de diffuser l'énergie dans le corps entre le temps de l'inspiration et le temps de l'expiration. Il va nous aider à pacifier le corps et l'esprit, en les reliant dans cet espace. Accompagné de visualisations puissantes sur les trajets du souffle, et combiné à d'autres sons sanskrits, le son A va faciliter la circulation de l'énergie dans le corps et déverrouiller les zones de crispations intérieures.

 

Le son A correspond à la rétention d'air. Plus nous allons l'assouplir et lui permettre de s'expanser, plus notre esprit sera posé et notre corps sans agitation. Nos émotions, en conséquence, seront pacifiées, et nous pourrons cheminer vers l'état de félicité et d'équanimité.

 

Le souffle créateur nous porte ainsi à la vie et nous pouvons naître à nous-même autrement.